Guérir avec PALEO (ou pourquoi je fais PALEO)

Problèmes de constipation, ballonnements, surpoids, manque d’énergie, fatigue chronique… ça vous dit quelque chose?

Pour toutes ces raisons, j’ai passé de nombreuses années dans les salles d’attente des médecins pour me faire examiner, subir des prises de sang, tenter d’expliquer à quel point je me sentais étrangère dans mon propre corps…pour qu’on me réponde à chaque fois que tout est normal, qu’il n’y a rien qui cloche avec ma santé. Je ressortais frustrée, toujours aussi fatiguée, mais avec la suggestion de manger plus de céréales pour la constipation (je réalise aujourd’hui à quel point ce « conseil » ne m’a pas aidé!).

J’ai longtemps cherché sur le Web des diagnostiques, des maladies possibles qui pouvaient expliquer ma situation oh combien inconfortable. La fatigue chronique peut être causée par le surpoids, la constipation, etc. Mais dans mon cas, après avoir tenté de réglé l’un ou l’autre, je savais que le tout était relié. C’étaient tous des symptômes et non pas des déclencheurs.

J’ai donc cherché…longtemps…

En même temps, je voulais désespérément perdre du poids. J’en étais à mon poids le plus élevé à vie après avoir tenté différents régimes et avoir essayé des groupes de soutien comme Minçavi. Rien n’y faisait.

J’ai donc cherché d’avantage…

Au fil du temps, un nouveau problème est apparu: une fistule anale qui ne guérissait pas. Une chirurgie, puis une autre, puis encore une…je subissais une chirurgie à tous les 6 mois pour tenter de refermer ce petit canal aussi têtu que j’étais découragée.

Après 4 ans de chirurgies sans résultat concluant, quelqu’un de la famille m’a suggéré de demander au chirurgien responsable de mon dossier de me tester pour la maladie de crohn ou autres maladies semblables. La réponse fut catégorique: selon le chirurgien, je n’avais pas besoin de passer ces tests car il n’y avait qu’une seule fistule et ces maladies en produisent normalement une multitudes lorsque nous en sommes atteints. Donc, conclusion, ce ne devait pas être mon cas.

Retour à la case départ…avec, en banque, une autre date de chirurgie à venir…

J’ai cherché encore…en modifiant mes critères de recherche…

Maladie de crohn, polypes ulcéreux – les symptômes (dis donc ça ressemble à ce que je vis) et comment les guérir.

Tout revenait à la base: l’alimentation.

Retour sur le Web pour des recherches plus précises sur l’alimentation prescrite pour ces maladies. Plus je lisais, plus je sentais que j’approchais du but, car les symptômes étaient bien là.

Puis un jour, j’ai lu un article de blog d’une femme ayant vécu sensiblement la même histoire. Elle parlait de la fatigue, du manque d’énergie, d’une telle façon que j’avais l’impression qu’elle me connaissait, qu’elle racontait mon histoire.

Elle concluait en racontant qu’elle avait adopté des habitudes alimentaires et des habitudes de vie propres au régime PALÉO et que cela avait changé sa vie: plus de fatigue, plus de ballonnements et en bonus, perte de poids.

Mes recherches ont une fois de plus bifurquées. De la maldaie de crohn, mes lectures ont passé au régime PALÉO.

J’ai lu, mon Dieu que j’ai lu!

J’ai lu pendant des mois. Puis, au retour des vacances estivales, c’était décidé: je passais au régime PALÉO.

Les premières semaines, j’ai essayé quelques recettes, les trouvant toutes plus délicieuses les unes que les autres. Notez que j’ai un très grand amour pour les sucreries. J’ai la dent sucrée, c’est vrai. Mais, ma foi, j’ai compris qu’il n’est nul nécessaire d’avoir du sucre dans une recette pour satisfaire ce petit démon en moi!

Petit à petit, mon garde-manger s’est métarmorphosé en épicerie fine. Les barres tendres, les pâtes alimentaires, les craquelins, le riz, tous ces aliments qui ont contribué à mon mal être durant toutes ces années ont disparus.

Out avec les céréales poison et In avec la farine d’amandes, l’huile de noix de coco, les noix, les graines de chia, les graines de lin, le cacao pur. Oust le sucre blanc rafiné et bienvenue au miel brut non pasteurisé. Adieu produits emballés et bonjour aux produits frais.

Le tout s’est fait graduellement, tranquillement, au fil de mes découvertes, et cela a été la clé du succès.

Vous vous demandez sûrement ce que m’a apporté tous ces changements?

Aujourd’hui, après 8 mois à suivre PALÉO à 75% (je suis encore en transition), je me sens neuve!

Je ne suis plus victime de fatigue chronique. Je passe mes journée pleine d’énergie et le soir je ne ressens plus le besoin de me coucher à 19h30. Je ne souffre plus de constipation, bien au contraire! J’ai perdu 15 livres d’inflammation. Je ne me sens plus ballonnée. Et le mieux dans tout ça? J’ai annulé la prochaine chirurgie planifiée car la fistule a guérit d’elle-même!

Je n’en suis qu’à mes débuts en PALÉO, mais il existe des milliers de témoignages en ligne qui expriment comment ce régime est miraculeux et guérit des problèmes de santé. Certains affirment avoir guérit leur diabète, d’autres soutiennent que leur vue s’est améliorée ou encore qu’ils n’ont plus besoin de médication pour la pression ou le cholesterol.

Aujourd’hui, après 8 mois à suivre le régime (avec quelques égarements je l’avoue), je peux affirmer qu’il y a vraiment des bienfaits à laisser tomber les aliments transformés et à manger comme la nature nous a programmé.

On peut l’adopter du jour au lendemain, ou y aller graduellement à notre rythme, comme je le fais. Mais sachez qu’à une certaine étape, le corps s’adapte et ensuite, il proteste de différentes façon lorsqu’on lui donne des aliments dont il n’a pas besoin. Pour ma par, lorsque je bifurque vers un repas contenant des céréales, je me sens gonflée, ralentie, j’ai des ballonnements, etc. Donc rendu à ce stade, naturellement, vous laisserez tomber ces aliments, sans même y réfléchir!

Maintenant, je passe une autre étape: intégrer de l’entraînement PALÉO dans ma routine hebdomadaire. Parce que oui, il y a aussi la méthode d’entraînement PALÉO…qui est aussi facile à adopter que le régime lui-même! J’ai commencé il y a 2 semaines et j’adore cela! Dire qu’il y a 8 mois, seule l’idée  de m’entraîner aurait engloutie toute l’énergie de la journée!

Publicités

Laissez un commentaire, c'est gratuit! :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :